PERSPECTIVE SINGULIÈRE avec Pedro Berruguete

J'ai découvert cette belle Annonciation grâce au blog de Jean-Yves Cordier (1). Il y traite de la biographie du peintre espagnol Berruguete, de la perspective, de la lumière et des transparences avec perspicacité. Je le remercie de m'avoir aimablement transmis ses photos de cette œuvre remarquable. 

Pedro BERRUGUETE - Annonciation - 1490 - Chartreuse de Miraflores de Burgos. Photo Jean-Yves Cordier / Lavieb-Aile.

Sous une apparence simple et classique, cette Annonciation est assez complexe à déchiffrer lorsqu'on s'attarde à scruter sa composition et notamment sa perspective.

Je rappelle que la théorie de la perspective a été réglée dans ses principes en 1425 par l'italien Filippo Brunelleschi. On peut donc supposer que Berrugete en ait acquis les principes lors de sa longue formation en Italie dans les années 1480.

La piste des anomalies narratives.

En détaillant lentement cette Annonciation, j'ai relevé un nombre important d'anomalies, de distorsions qui m'ont rappelé une école de pensée des peintres italiens des XV et XVI ème siècles. Grâce à ces anomalies l'idée est de délivrer un message au spectateur attentif. Par exemple ci-dessous, avec l'axe du pilier central de la fenêtre (en rose), on constate en le comparant à la médiane du tableau (en blanc) que celui-ci penche manifestement sur la gauche. Les notions de déséquilibre et de médiété sont alors évoquées.

D'autre part, certains murs ou fenêtres ne sont pas d'applomb non plus. Le tapis présente également des anomalies, etc. 

Berrughete_Annonciation,_pilier_incliné_

L'axe de la colone de la fenêtre (en rose) penche sur la gauche comparée à la médiane verticale en blanc.

Ces anomalies ne peuvent être lues séparément. Pour les interpréter, il faut avoir parcouru l'ensemble de la scène avec une approche concrète et pragmatique afin de peut-être dévoiler le message du peintre.

La présence de ces anomalies invite à la vigilance lors du déchiffrage de l'œuvre. Aussi pour aborder notre sujet de la perspective de cette Annonciation, il convient plus que jamais de procéder lentement et méthodiquement pour espèrer ensuite découvrir un message insoupçonné.

Les perspectives ciel

Pour débuter tranquillement, observons d'abord la perspective des plafonds, celle qui est en hauteur, puisqu'une Annonciation se lit de haut en bas. Pour cela appliquons la technique des tracés pas à pas de chacune des lignes de fuite :

Berruguete Annonciation, lignes de fuite

Une partie des lignes de fuite en hauteur se focalisent sur un point situé sur la médiane du tableau

Les lignes de fuite générales (en bleu) rejoignent un point focal qui est placé sur la médiane (en blanc) du format. De ce point on peut tracer une ligne d'horizon qui passe par la pierre précieuse sur le front de Marie. Cette ligne d'horizon laisse apparaître un déséquilibre entre les niveaux des deux piliers carrés ornés de sculptures : ils ne sont pas à la même hauteur. Ainsi plusieurs éléments matériels de l'architecture sont bancals ou déséquilibrés alors que la ligne d'horizon ciel s'organise sur la médiane et sur le front de Marie, symbole de spiritualité. L'opposition entre le monde matériel de cette architecture instable et la représentation en perspective narrative calée sur l'esprit de Marie installe une dialectique intéressante mais encore incomplète pour l'instant.

 

Continuons sans avoir hâte de tirer de conclusion car les choses se complexifient en traçant les autres lignes de fuite en hauteur :

Berruguete, Annonciation, lignes de fuit

D'autres lignes de fuite en hauteur se focalisent sur le majeur et l'auriculaire de Marie.

Les lignes de fuite singulières (en bleu) derrière Gabriel rejoignent deux points focales sur les doigts de Marie : le majeur droit, celui de Saturne, symbolise la foi et la confiance en soi, et l'auriculaire droit, celui d'Hermès, symbolise l'intuition créative.

Ci-dessous, avec ces trois points focales, un total de trois lignes d'horizon ciel se dessinent en passant par trois points remarquables :

- Sur la ligne d'horizon supérieure, le point sur le front de Marie marqué par une pierre précieuse

- sur la ligne d'horizon médiane, le point du majeur de Marie et le point du sexe d'Adam (statuette de gauche)

- sur la ligne d'horizon inférieure, le point de l'auriculaire de Marie et le point du genou d'Ève (statuette de droite)

BERRUGUETE, Annonciation, les trois lign

Les flèches blanches indiquent les trois points focales des trois lignes d'horizons ciel qui passent par quatre points de la 1re règle de composition.

L'accent est mis ici sur Adam et Ève. Berruguete rappelle que l'Annonciation est le point de départ du projet divin pour racheter le pécher originel et il nous livre aussi quelques indices pour comprendre l'état d'âme de Marie lorsqu'elle reçoit le message de L'Annonciation.

Les perspectives terre

Les lignes de fuite générales du sol fonctionnent sur le même modèle que les lignes de fuite du ciel :

BERRUGUETE, Annonciation, lignes de fuit

En vert clair les lignes de fuite du sol, en vert foncé les lignes de fuite du tapis.

Les lignes de fuite générales du sol se regroupent sur un point focal situé sur la médiane du format. Jusqu'ici il n'y pas de dérogation à la technique de la perspective. Par contre en relevant d'autres lignes de fuite singulières au sol, des surprises viennent bousculer l'hégémonie de la perspective mono-focale :

BERRUGUETE,_Annonciation,_lignes_de_fuit

Les lignes de fuite du pilier de droite (en vert foncé) se regroupent sur l'axe incliné de la colonne (en rose).

Derrière Marie, la base du pilier où figure Ève, montre des lignes de fuite singulières qui se regroupent sur l'axe (en rose) de la colonne inclinée dans la fenêtre (indiqué par une flèche blanche). L'axe de ces lignes pointe en le prolongeant le bec de la colombe envoyée par Dieu. 

Cette perspective singulière présente donc un second point focal terre qui est également le centre de l'arc de cercle (en violet) qui dessine la voûte de la chambre de Marie, la limite de son lieu d'intimité.

Il est à noter que l'on peut deviner la présence d'un petit trou laissé par le clou qui a certainement été planté sur ce point focal pour y attacher une ficelle et tracer ainsi les lignes de fuites du pilier et également pour tracer l'arc de cercle de la voûte (en fuchsia ) :

BERRUGUETE,_Annonciation,_trou_de_clou_v

Le point focal de ces lignes de fuite singulières est percé d'un trou de clou probablement utilisé pour tendre une ficelle de tracés.

Ce trou de clou, qui serait à vérifier par une photographie au rayons X, constitue un élément matériel des tracés que je démontre ici. En effet, il est établit par les historiens de l'art que les peintres (2) de cette époque plantaient un clou dans leurs panneaux de bois pour tracer par incisions dans le gesso des lignes de fuite d'une perspective. Incisions qui sont d'ailleurs visibles dans cette Annonciation de Berruguete.

La ligne d'horizon définie par ce point focal passe par deux points de la première règle de composition : le point de l'âme de Gabriel et le nez de Marie. Ce nez est à comprendre ici dans son contexte comme étant un symbole religieux et non un symbol sexuel.  Avec ce nez en lien avec l'âme de Gabriel il est question d'intuition et de clairvoyance.

Voyons maintenant les autres lignes de fuite singulières qui n'ont pas encore été tracées : celles du pupitre de la Bible derrière Marie :

La perspective spirituelle

Les lignes de fuite singulières du pupitre se focalisent près du visage de Marie sur la première ligne d'horizon ciel et terre que j'ai tracée tout au début de cette recherche.

Berruguete,_Annonciation,_liges_de_fuite

Le point focal de ces lignes de fuite singulières (en rose) du pupitre et de la Bible est placé sur la ligne d'horizon terre ciel. Une seule ligne de fuite singulière (en rose foncée) pointe la pierre sur le front de Marie.

D'autre part, ce point focal proche du front de Marie est également situé sur la grille harmonique dorée (en jaune), ci-dessous.

Un premier lien s'installe entre ces lignes singulières avec la grille basée sur le nombre d'or, le rapport divin. Un deuxième lien singulier se distingue avec une seule ligne de fuite pointant la pierre sur le front de Marie 

Ces deux liens singuliers font que 'ai nommé cette ligne d'horizon qui est aussi la ligne d'horizon terre ciel : Ligne d'horizon spirituelle.

Berruguete, Annonciation, lignes singuli

Les lignes de fuite singulières du pupitre et de la Bible pointe la grille dorée et la pierre sur le front de Marie.

La grille dorée, celle qui est gouvernée par l'ordre divin a servi à mettre en place l'architecture, les éléments de décor et l'attitude des personnages. Mais surtout, cette grille d'inspiration divine conditionne deux points de la première règle de composition : 

- l'index de Gabriel, celui du commandement supérieur mais qui n'impose pas

- l'annulaire gauche de Marie, celui du mariage, mais ici se serait l'union avec une cause spirituelle. 

La ligne de fuite solitaire et discrète (en violet foncé) sous la Bible pointe la pierre sur le front de Marie.

Les qualités de ces éléments font que j'ai nommé cette ligne d'horizon : "la ligne d'horizon spirituelle".

Les quatre lignes d'horizons 

Pour résumer, voici les quatre lignes d'horizons dégagées par les lignes de fuite générales et singulières :

Berruguete, Annonciation, les quatre lig

Les quatre lignes d'horizon dégagées par les lignes de fuite générales et singulières : Horizon spirituel, terre, Adam et Eve

Ces quatre horizons aux qualités variées mettent en relation plusieurs points de la première règle de composition :

Le point de l'âme de Gabriel - le front, le nez, le majeur et l'auriculaire de Marie - le sexe d'Adam et le genoux d'Eve.

Tous ces éléments sont tout à fait congruents avec le thème de l'Annonciation.

Vérification des perspectives narratives avec la colombe

Dans toute démarche de recherche, il est capital de vérifier les tracés de composition avec d'autres techniques.

C'est avec le trajet de la colombe envoyée par Dieu que je propose de tracer le prolongement de son vol (en jaune) :

Berruguete,_Annonciation,_vérification_d

La ligne jaune matérialisant le vol de la colombe passe par son œil, l'axe incliné de la colonne de la fenêtre, un point focal de la ligne d'horizon spirituelle, le nez de Marie et enfin le coin de la page lisible dans la Bible. Ainsi la colombe relie la colonne symbole chrétien du Christ, deux lignes d'horizon et la Bible. Je pourrais également relever que la queue de la colombe est placée sur la grille harmonique des tiers, grille qui évoque la Sainte Trinité dans une œuvre religieuse.

A nouveau tous ces éléments sont congruents avec le thème de l'Annonciation.

Vérification des perspectives narratives avec les lignes verticales

La technique des lignes narratives verticales (décrite dans la page "Verticales et Horizontales" montre qu'il n'y a que quatre verticales installant un lien les visages de Gabriel et Marie avec d'autres points de la première règle. Ces lignes verticales (en rose) relient  pour Gabriel le point de l'âme situé sur la ligne d'horizon terre avec son orteil gauche, son index avec son genou. Pour Marie, son point de l'âme est relié à son majeur et son nez avec son auriculaire.

Berruguete, Annonciation, vérification a

Trois lignes de composition verticale sont placées sur les points de trois lignes d'horizon

En fait cette exploration des perspectives narratives pourrait se développer encore avec d'autres éléments tant Berruguete a tout mis en relation dans sa composition. Ainsi je pourrais évoquer que le vol de la colombe est parallèle à la ligne à 45° de l'âme de Marie. Ou encore que la ligne à 19° de l'âme de Gabriel est la même que la ligne d'horizon terre.

Il y aurait tant d'autres éléments aussi riches à développer dans cette composition à la fois fouillée et magistrale...

1 : Blog de Jean-Yves Cordier : http://www.lavieb-aile.com/2015/07/l-annonciation-ca-1490-de-pedro-berruguete-a-la-chartreuse-de-miraflores-de-burgos.html

2 : Cette pratique de clou planté pour tracer une perspective a été notamment démontrée avec les tableaux de Vermeer à la Gemaldegalerie de Berlin, travaux de Wayne Franits..

N'hésitez pas à laisser votre commentaire, vos questions en pied de page, mon plaisir est de pouvoir échanger avec vous sur la composition picturale. Merci.

Guy MAUCHAMP

 

Travail protégé par un copyright ©guymauchampU79J1B9 et un dépôt à la SGDL Paris.