Base de données des lignes narratives

APPEL À CONTRIBUTION

Cette base de données est incomplète, elle a besoin d'être vérifiée et enrichie.

Pour cela il serait bien qu'une personne intéressée puisse faire ce travail indispensable. Merci.

Les lignes narratives sont tracées à partir d'une ligne droite visible dans un tableau. Une ligne droite visible est par exemple une lance, une épée, un sceptre, un bâton, un mât, etc. Le principe est de tracer un trait à partir de la ligne droite de l'objet visible sur le tableau et de prolonger cette ligne au delà de l'objet pour voir ce qu'elle va pointer plus loin.

Ce fonctionnement est à la base de toutes les règles et techniques révélées par l'archéologie picturale.

Titien - Le Concert champêtre (détail) - 1610 - Louvre - Photo & tracés Guy Mauchamp

Trois lignes prolongées pointent sept points de la première règle de composition.

Avec le Concert champêtre de Titien, il est possible de prolonger plusieurs lignes droites définies par des objets visibles dans la scène. Ainsi la margelle du puit prolongée va pointer (en rouge)  les pouces des deux femmes puis le genoux du berger, la flûte pointe  (en orange) le pouce et le talon de la femme assise, le bâton du berger pointe (en violet) l'œil d'un mouton et le talon de la femme assise.

J'ai nommé ces lignes droites prolongées des "lignes narratives" car en pointant une partie symbolique du corps des personnages elles "racontent" quelque chose en lien avec le thème de l'œuvre.