Les trois techniques de composition d'un tableau

Les trois techniques de composition des peintres sont toutes mises en œuvre à l'aide des trois règles de composition qu'il faut connaître au préalable. 

Ces trois techniques sont :

1 - Les regards des personnages

Le système des lignes partant des yeux a été probablement installé par les peintres et philosophes de la Grèce antique.

Il a été ensuite largement enrichit à la renaissance.

Les regards "parlent" grâce à la 2ème règle des angles préférentiels. les lignes de regards permettent d'installer une sorte de dialogue, un discours autour du thème de l'œuvre. Même s'il ne s'agit que d'un portrait, des lignes tendues à partir des yeux "parlent" du personnage.

Cliquez sur les titres :

 

 

 

Les regards

des personnages

Pourquoi ces lignes de regard ne sont pas détectables sur les peintures
?

 

Un exemple 

frappant

2 - Les grilles harmoniques

Certaines grilles harmoniques sont déjà connues, comme par exemple celle des tiers. Mais pour les découvrir toutes et les lire, il faut savoir que c'est avec la 1ère règle de composition qu'elles ont été utilisées pour les premiers gestes de composition dans le format de l'œuvre du peintre.

les grilles

harmoniques

Les grilles de composition ne sont que des projections à posteriori
 !

3 - Perspective et perspective narrative

La technique bien connue de la perspective n'est pas réellement un élément de composition. Mais elle participe pleinement de la composition lorsqu'elle devient "narrative".

Ce chapitre remet en cause bien des idées reçues sur les techniques de la perspective. La perspective narrative est un aspect essentiel de la composition qui a pourtant échappé à bien des chercheurs par manque de rigueur.

Perspectives

 

et

 Perspective

narrative

Avant les règles de perspective, les peintres étaient tout simplement maladroit 
!

Travail protégé par un copyright ©guymauchamp U79J1B9 et un dépôt à la SGDL Paris.