top of page

Quelles étaient les règles pour composer un tableaux de peinture ?
Comment analyser une œuvre peinte ?
Y avait-il un secret de composition des anciens maîtres de peinture ?

Pour apporter des réponses, j'ai inventé en 1993 l'archéologie picturale.

Mes découvertes scientifiques mettent en lumière un art ancien fait de règles,

de techniques et de liens pour faire "parler" une image,

une véritable philosophie ancienne de la composition picturale.

Le but suprême de la peinture   

est de raconter une histoire       

                                         Philostrate - philosophe grec - 165   

Ne me croyez pas, 

vérifiez par vous-même !

Dernière mise à jour : 8 JUIN 2024

Ma vidéo de présentation : 3'30

pour voir la deuxième Vidéo  "Première règle de composition" c'est à cette page .

Quel est le rôle de la composition dans la peinture ?

L'art tend vers la beauté, la complétude. « L'art est un besoin d'absolu" disait Hegel.

Aussi chaque branche de l'art, peinture, poésie, musique, tend vers cet absolu avec ses propres moyens.

Les moyens n'étant pas infinis, ils sont donc incomplets. Dès lors, chaque art recherche ce qu'il lui manque afin de tendre vers une beauté aboutie, voir une unité.

Ainsi, on peut concevoir que la musique recherche son extrême opposé qu'elle n'a pas : le silence.

La danse recherche l'envol.

La peinture recherche le mouvement.

 

Il me semble que la la peinture, avec ses images fixes, recherche le mouvement, l'élan, le déroulement dans le temps.

Et cela bien plus que la représentation du volume, de l'espace qui ont été résolus avec les règles de la perspective.

Pour reprendre la pensée de Philostrate, je dirais que l'image immobile de la peinture tend idéalement vers un mouvement pour que son spectateur puisse y dérouler une histoire.

Voilà l'articulation où la composition picturale entre en jeu pour tenter

d'étirer le temps et raconter une histoire.

composition de la peinture : RAPHAEL Rome

Raphaël - L'école d'Athènes (détail) - 1512 - Vatican – photo Guy Mauchamp 

Comment les peintres composaient-ils une histoire sur une toile fixe ?

Avec l'archéologie picturale j'essai de démontrer que les peintres composaient avec des règles et techniques longuement éprouvées. Ceci pour installer des relations, des liens qui sont plus ressentis que vus. Ces liens de composition permettent d'abord d'harmoniser une œuvre, de tisser une cohérence, mais principalement de mettre l'œil en mouvement pour dérouler une histoire.

 

"La composition est une opération de la peinture par laquelle,

dans une œuvre, on réunit les différentes parties."

                                                Leon Alberti - De Pictura - 1435

 

Ces règles et techniques de composition picturale sont à la fois une aide esthétique et un vocabulaire pictural que les peintres ont inventé, tout comme les poètes se sont imposé les rimes et les pieds pour offrir une musicalité à leurs textes.

Cette proposition démontrée par l'archéologie picturale remonte au début de notre ère :

"Dans les arts, rien de ce qui est bien fait ne l'est par hasard. Je ne connais aucune œuvre qui ait réussi autrement que par la prévoyance et la science de l'artiste :

ils usent partout de règles, de lignes et de nombres."

                                                                              Plutarque - Philosophe grec historien des arts au 1er siècle.

Une philosophie du regard

Mais plus que de connaître ces règles et techniques, je vous propose de voir par vous-même que les peintres faisaient usage d'une réelle philosophie du regard. Philosophie qui serait certainement née pendant la Grèce Antique (1). Les bases de la composition picturale y auraient été posées pour ensuite être enrichies au fil des siècles dans l'ombre des ateliers des maîtres de la renaissance.

Cette philosophie avait une idée centrale : tout est en lien dans notre univers et donc la peinture ne saurait s'extraire de cette loi universelle de la relation. Les peintres auraient ainsi inventé et développé un système de liens invisibles entre les personnages et les symboles d'un tableau afin de les faire "parler" et dialoguer.

Guy Achéologie picturale

Mise en évidence de lignes de composition avec des ficelles, comme le faisaient les peintres dans leurs ateliers. Photo : Pascal Meyer - 2013

Mes propositions pour voir les règles et techniques de compositions sont méthodiquement vérifiables et reproductibles chez de très nombreux peintres et à travers plusieurs périodes.

Comme dans toute science (2), il s'agit d'observations concrètes qui suggèrent des hypothèses qui valident ensuite des thèses. Ces thèses sont applicables à un grand nombre d'œuvres picturales à travers plusieurs écoles. Pour vérifier cela vous pouvez consulter mes bases de données sur Excel dont les observations et les inductions sont à l'origine des règles et techniques que j’énonce ici (3).

 

Je serais très heureux que ce site me mette en lien avec d'autres amateurs ou des professionnels  qui valideraient ou invalideraient mes propositions, ce qui est un des fondements de toute démarche sérieuse.

 

NOTES :

1 - Il y aurait une étude à approfondir à partir des écoles de Pythagore, Démocrite et Empédocle à propos de leurs théories sur l'art et peut-être au sujet du "Diaphane". Théorie développée non seulement comme description de la vision, mais aussi comme une philosophie des arts par Démocrite. Les premiers tracés de composition tels que je les montre semblent apparaître pendant cette époque antique.

 

2 - Je me suis inspiré pour mes travaux de recherche des méthodes scientifiques de l'archéologie moderne. Voir la page "Archéologie picturale"

3 - voir les pages "bases de données" dans l'onglet de l'Archéologie picturale.
 

N'hésitez pas à laisser votre commentaire, vos questions, vos demandes, en pied de page,

mon plaisir est de pouvoir échanger avec vous sur la composition picturale. Merci.

Guy MAUCHAMP

bottom of page